Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

SUDOUEST

Dordogne Jeudi 15 septembre 2016

Bergerac et bergeracois

MOUNET-SULLY, LE RETOUR

EXPOSITION

Un hommage bergeracois est enfin rendu à l’un des plus grands comédiens de son temps

Elle ne dure que sept jours, à l’étage du presbytère Saint-Jacques, mais l’exposition consacrée à Mounet-Sully (1) n’en fait pas moins l’évènement à l’occasion des journées du patrimoine et au détour du centième anniversaire de la mort du comédien bergeracois.

sudouest-une-centaine-de-pieces-sont-a-decouvrir-photo-db

Une centaine de pièces sont à découvrir – Photo DB

Une exposition qui doit son existence à la collection de Frédérick Sully, l’arrière-petit-fils de Mounet-Sully. Investi corps et âme dans la transmission du souvenir de son aïeul, il avait convaincu le maire Daniel Garrigue du bien-fondé d’une exposition, début mai.

Son passé bergeracois

En trois mois et demi, une centaine de pièces a été réunie, en provenance de la collection familiale et du fonds des musées de Bergerac. Elles permettent de saisir combien Mounet-Sully fut le Depardieu de l’époque, acteur fétiche de Victor Hugo et sociétaire de la Comédie-Française. Gage de notoriété, sur l’affiche de Ruy Blas, son nom apparaît en aussi gros caractères que celui du valet opiniâtre de Victor Hugo joué au théâtre municipal de Verdun.

Mieux, jalonnée d’extraits de « Souvenirs d’un tragédien », ses mémoires, l’exposition révèle la part bergeracoise de Mounet-Sully. Elève « paresseux » d’Henri IV qui laissait « s’envoler son imagination loin de la classe et des leçons », l’adolescent eut « la révélation du vers tragique » un soir de représentation au théâtre de Bergerac. Il resta tout de même vaquer en ville jusqu’à ses 26 ans avant de prendre son envol théâtral. Cerise sur un gâteau truffé de correspondances avec Sarah Bernhardt, d’affiches et d’effets personnels, l’exposition diffuse en boucle un enregistrement sonore de l’acteur sur scène, voix de seigneur, emphatique à souhait, qui signe à elle seule l’épopée théâtrale de la fin du XIXe siècle.

Daniel Bozec

d.bozec@sudouest.com

(1) Exposition jusqu’à dimanche 18 septembre, de 14 heures à 19 heures. Les visites guidées au château de Garrigues, l’ex-propriété de Mounet-Sully, sont déjà complètes dimanche après-midi.

INTERVENTIONS

Samedi, à 15 heures, présentation du dernier numéro de « L’Avenir du passé » consacré à Mounet-Sully et à Samuel Pozzi ; à 15h15, conférence de Bernard Clergeot sur Mounet-Sully « Monstre sacré » ; à 16h45, « discussion ouverte » avec l’arrière-petit-fils Frédérick Sully ; à 17h30, conférence sur le château Mounet-Sully par Caroline Mazel.

mounet-sully-le-retour-sudouest-15-sept-2016

Mounet-Sully, le retour © Sudouest 2016

Publicités