Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

PUBLICATION

L’AVENIR DU PASSE N°12 Histoire, Patrimoine et Mémoire en Bergeracois (Premier semestre 2016)

Numéro spécial proposé par Jean-Philippe Brial et Bernard Clergeot

 

lavenir-du-passe-n-12-premier-semestre-2016

 

Nous exprimons notre très vive reconnaissance à Frédérick Sully, arrière-petit-fils de Mounet-Sully et à Nicolas Bourdet, arrière-petit-fils de Samuel Pozzi, pour leur aide précieuse et leur bienveillante complicité.

 

EDITO

De même vieille race

Cette année 2016 nous offre l’occasion d’honorer, au travers de la commémoration du centième anniversaire de sa mort (1er mars 2016), notre compatriote Mounet-Sully. L’Avenir du Passé tient naturellement à participer à cet hommage.

Pour autant, nous avons souhaité associer au nom de Mounet-Sully, celui de Samuel Pozzi, tant leurs parcours présentent des similitudes : nés tous les deux à Bergerac à cinq années d’intervalle, issus l’un et l’autre du très influent milieu protestant, ils ont connu ensemble à Paris la réussite professionnelle et la célébrité.

Mounet, incomparable doyen de la Comédie-Française, brilla dans les grands rôles du répertoire classique et moderne. Quant à Pozzi, esprit curieux et habile chirurgien, il est considéré aujourd’hui comme le père de la gynécologie moderne.

Unis par une profonde amitié, les deux hommes ont eu la chance de vivre les riches heures de la Belle Epoque, cette longue période de paix de quatre décennies entre deux guerres, à la fin du XIXème et au début du XXème siècle, caractérisée par l’expansion, l’insouciance et la foi dans le progrès lié aux extraordinaires techniques. Ils ont fréquenté les très riches milieux artistiques et littéraires et côtoyé les plus grands noms de leur époque : Victor Hugo, les Proust, Edmond Rostand… et la grande Sarah Bernhardt pour laquelle ils éprouvèrent plus que de l’amitié.

Restés résolument attachés à leur ville natale, ils ne cessèrent de s’investir dans leurs propriétés bergeracoises respectives, La Graulet à l’est, Garrigues à l’ouest, et participer à la vie locale.

Et pourtant, bien que la commune ait donné leur nom à une rue du centre ville pour l’un, à l’hôpital pour l’autre, les fortes personnalités de Mounet-Sully et de Samuel Pozzi semblent étrangement absentes aujourd’hui de notre mémoire collective, raison pour laquelle nous consacrons ce « focus », certes plus volumineux que d’habitude, mais nous pensons qu’il était temps de redonner à ces illustres compatriotes, la place qu’ils méritent : la première.

Jean-Philippe Brial

 

L’avenir du passé est édité par les Éditions du Grand Salvette pour le compte des Amis de la Dordogne et du Vieux Bergerac (ADVB)
8, rue des Récollets
24100 Bergerac
Tél : 05 53 57 24 25

SOMMAIRE

Page 4 – Commémoration nationale : pourquoi, pour qui ?
Page 6 – Par la foi !

Première partie :

Page 10  – Les destins croisés de deux Bergeracois célèbres, Mounet-Sully et Samuel Pozzi
Page 12 – De Bergerac à Paris
Page 16 – Deux natures d’élite
Page 20 – Chassé-croisé amoureux avec Sarah Bernhardt
Page 26 – Monstres sacrés
Page 36 – Un profond attachement à leur ville natale
Page 44 – Avec les honneurs

Deuxième partie :

Page 48 – Autour de Mounet-Sully
Page 50 – Mounet-Sully et la Comédie-Française
Page 52 – L’engagement
Page 56 – Les fureurs d’Oreste
Page 58 – OEdipe-roi, la consécration
Page 62 – Le Trombinoscope
Page 64 – Mounet-Sully en famille
Page 66 – Paul Mounet, le frère méconnu
Page 72 – Les deux Jeanne
Page 74 – Bergerac rend hommage aux frères Mounet

Directeur de la publication
Françoise Chazeau-Paris
Rédacteur en chef
Jean-Philippe Brial
Conseiller éditorial
Yan Laborie
Maquette, mise en page
Éditions du Grand Salvette
Régie publicitaire
Marie-Thérèse Arnaud
Gisèle Delbasty
Impression : Copy-Media
ISSN : 21 1 4-9933

Couverture : création Dominique Martin

Le contenu des articles n’engage que leurs auteurs

 

 

Advertisements