Étiquettes

, , , , , , , ,

LA GAZETTE DROUOT

N° 12 – 25 Mars 2016

EXPOSITIONS

MOUNET-SULLY

Jean Mounet-Sully (1841-1916) est indissociable du théâtre de Victor Hugo. Un hommage lui est rendu au musée éponyme pour célébrer le centenaire de sa mort. Il a su donner un nouveau souffle à la Comédie-Française. Sa beauté, son jeu théâtral inédit lui font incarner les grands rôles du répertoire hugolien qu’il a marqué d’une empreinte quasi mythique. L’acteur est évoqué par des portraits, peintures, gravures et documents issus des collections du musée et des archives familiales. Ses débuts à la Comédie-Française, avec le rôle de Didier dans Marion de Lorme en 1873, marquent sa rencontre avec Victor Hugo. Sceptique devant le choix d’un débutant, l’écrivain est immédiatement conquis après avoir vu le novice dans Oreste. Il jouera la pièce jusqu’en 1915. Puis c’est Hernani qu’il interprètera près de 400 fois de 1877 à 1911. Public et critique sont conquis. Il triomphe encore avec Ruy Blas qu’il incarnera près de 260 fois à partir de 1879. En 1882, il est François 1er dans Le roi s’amuse, qu’il troquera en 1911 pour celui de M. de Saint-Vallier. Le 22 mai 1886, il lit des passages inédits de La Fin de Satan de Victor Hugo. En 1902, il interprète Job dans Les Burgraves. Cette même année, il rencontre la comédienne Jeanne Rémy (1881-1961) qui devient sa compagne. Leur fille Jeanne Sully entrera à la Comédie-Française en 1937. Mounet-Sully est présent pour l’inauguration de la statue de Victor Hugo à Guernesey. Le 7 juillet 1914. Il sera le partenaire de Sarah Bernhardt.

LH (Lydia Harambourg)

Maison de Victor Hugo, 6 place des Vosges, Paris IVe, tél. : 01 42 72 06 64, http://www.maisonsvictorhugo.paris.fr

Jusqu’au 4 avril. Avec le concours de Frédérick Sully.

Mounet-Sully © La Gazette Drouot 2016

Mounet-Sully © La Gazette Drouot 2016

Advertisements