Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LE MAGAZINE LITTERAIRE N° 565 – Mars 2016

DOSSIER : L’AFFAIRE ŒDIPE (29 pages)

CETTE ANNEE AU PROGRAMME DU BAC LITTERAIRE – ŒDIPE TOUJOURS ROI

LE FILM D’UN AVEUGLEMENT

L’Œdipe roi de Pasolini s’avance en masjeté dans la filmographie œdipienne. Par-delà l’adaptation de Sophocle, le cinéma (de Mounet-Sully à Spielberg en passant par Hitchcock) se révèle souvent hanté par ce mythe : l’aventure d’Œdipe est bien, avant tout, celle d’un regard.

.  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .

UN ECRAN DEVANT LES YEUX

Si le cinéma a si souvent des accents œdipiens, ce n’est pas nécessairement par facilité psychologique : l’aventure d’Œdipe n’est-elle pas avant tout celle d’un regard ?

Par Raphaël Nieuwjaar et Jean-Marie Samocki

Dès 1908, le cinéma muet croise sur sa route le mythe d’Œdipe. Divertissement essentiellement forain, le cinématographe cherche alors sa légitimité du côté du théâtre. Grands acteurs, grands sujets, telle est la formule qu’invente André Calmettes avec sa Société du film d’art. Le temps d’une bobine, il demande ainsi à Mounet-Sully, presque septuagénaire, d’offrir un aperçu du rôle qu’il avait tenu sur les planches en 1881. Fidèle au personnage, le sociétaire de la Comédie-Française l’incarne encore en 1913 dans La Légende d’ŒŒdipe (Œdipe-roi NDLR), grande production de Gaston Roudès dans laquelle son frère Paul Mounet joue Tirésias. […]

Psychose ou le fils enceint de la mère morte

A la suite des hypothèses de Freud, le « scénario œdipien » s’autonomise, s’universalise et se vulgarise – au point que tout récit s’y trouve facilement rattaché, et même réduit. De cela, il ne faut pas déduire le triomphe de la caricature sur le mythe. Les cinéastes y trouvent en vérité […]

Critique de cinéma, Raphaël Nieuwjaar anime, depuis sa création en 2012, la revue en ligne Débordements. Il collabore aussi à la revue Etudes et au site du Café des images.

Agrégé de lettres modernes, Jean-marie Samocki est critique et enseigne le cinéma à l’université. Il a publié une étude sur Il était une fois en Amérique, de Sergio Leone (Yellow Now).

LE MAGAZINE LITTERAIRE - Dossier Oedipe - Mars 2016

LE MAGAZINE LITTERAIRE – Dossier Œdipe – Mars 2016

 

 

 

 

Publicités