Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

SPECTACLE – LUNDI 16 MARS 2015 à 18H00

LIBRAIRIE THEATRALE – 3 RUE DE MARIVAUX – 75002 PARIS

Après le succès des représentations données au Musée de la Vie Romantique et au Théâtre du Nord-Ouest, venez assister aux Répétitions Mouvementées de Victor Hugo avec quelques-uns des interprètes de son théâtre : Mounet-Sully, Sarah Bernhardt, Julia Bartet, Albert Lambert

C’est drôle, animé, pour tout dire, mouvementé !

REPETITIONS MOUVEMENTEES - Comédie de Danièle Gasiglia-Laster (Affiche Mars 2015)

Comédie de Danièle Gasiglia en lecture-spectacle. Dans le cadre du Festival Victor Hugo et Egaux 2015 (plus d’info).

Durée :  1 h 30.

Avec Pierre-François Lamiraud (Mounet-Sully), Fabienne Vette (Sarah Bernhardt, Une jeune actrice), Pierre-François Kettler (Emile Perrin, Paul Meurice, Febvre, Albert Lambert), Arnaud Laster (Victor Hugo), Danièle Gasiglia (Mariette, Marie Favart, Julia Bartet, Lise).

Le 16 mars à 18h : Librairie théâtrale, 3 rue de Marivaux, Paris 2e.  Entrée libre. Réservation fortement conseillée (01.42.96.89.42)

Texte intégral en vente sur place ou en commande via le site de la Librairie Théâtrale :

REPETITIONS MOUVEMENTEES - Comédie de Danièle Gasiglia-Laster (Publication)

 

 

REPETITIONS MOUVEMENTEES ou Victor Hugo et ses interprètes Comédie de Danièle Gasiglia

88 pages – 6 €

Librairie Théâtrale, Paris (2014)

 

 

Dossier de presse (extraits) :

« Ces fragments de répétitions nous révèlent des personnages délivrés de leur légende, plus humains, mieux à même de nous faire sentir la beauté des rôles et la puissance des répliques. Danièle Gasiglia ressuscite avec finesse et humour la préparation mouvementée de ces grands moments de théâtre. » Aline Marchadier, L’Avant-scène théâtre.

« Dans Répétitions mouvementées Danièle Gasiglia mêle épisodes véridiques et dialogues fictifs en un subtil et homogène contrepoint dans lequel les thèmes s’appellent et se répondent. Elle évoque ici un grand moment de l’histoire du théâtre, sans jamais tomber dans le piège d’une froide reconstitution archéologique». Anne Penesco, biographe de Mounet-Sully.

« La verve, l’émotion mais aussi l’humour sont de la partie, pour s’emparer du spectateur sans un instant de relâchement… ». Pierre René Serna, Scènes Magazine, Genève.

« Je puis vous dire en toute simplicité combien j’ai été ému et enthousiasmé». Louis-Guy Gaillard, professeur de Lettres.

 

Publicités