Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , ,

COMMEMORATIONS NATIONALES 2016

100e anniversaire de la mort de Mounet-Sully

« Mounet-Sully qui meurt ! Même dans le fracas du canon de Verdun, une telle mort fait l’effet d’une cathédrale qui s’écroule ! »

Maurice de Waleffe

Mounet-Sully assoupi photographié par Nadar © Coll. Privée

Mounet-Sully assoupi photographié par Nadar @ Coll. Privée

 

Jean-Sully Mounet, dit Mounet-Sully

Bergerac, le 28 février 1841 – Paris, le 1er mars 1916

Entré à la Comédie-Française en 1872, Sociétaire en 1874 et Doyen de 1894 à 1916

Il y a tout juste un siècle, le 1er mars 1916, disparaissait le tragédien Mounet-Sully. « Monstre Sacré », selon l’expression consacrée et inventée par Jean Cocteau pour lui et Sarah Bernhardt, héros lyrique élevé au rang de demi-dieu, Mounet-Sully fut un acteur hors du commun. D’une grande beauté, doté de qualités physiques exceptionnelles, d’une voix ample et mélodieuse il s’imposa comme l’un des plus grands interprètes français du théâtre classique et romantique. En 1888, l’immense succès suscité par son interprétation d’Oedipe-roi à Orange est à l’origine de la résurrection de la scène du théâtre antique.

Après sa fille Jeanne Sully, qui devint sociétaire de la Comédie-Française en 1937, c’est au tour de Frédérick Sully, son arrière petit-fils, de lui rendre aujourd’hui hommage :

« Le 6 mars 1941, et pour la première fois de son histoire, la Comédie-Française, qui a pour tradition de ne célébrer que ses auteurs, rendait un hommage solennel à l’un de ses plus illustres acteurs disparus. Mais pour les générations actuelles, si souvent curieuses et satisfaites d’elles-mêmes, il leur faudra faire vœu d’humilité si elles souhaitent appréhender la mémoire retrouvée de Mounet-Sully et, à travers elle, une certaine idée de la vocation artistique. […] »

Frédérick Sully
arrière-petit-fils de l’artiste
spécialiste du cinéma des frères Mounet

Vous pouvez d’ores et déjà retrouver l’intégralité de cet hommage dans le Recueil des Commémorations nationales 2016 aux Editions du Patrimoine (336 pages, 87 illustrations, 12€), la version électronique de ce recueil ne sera quant à elle disponible sur le site des Archives de France qu’au dernier trimestre 2016.

COMMEMORATIONS NATIONALES - Couverture Recueil 2016

Les Editions du Patrimoine – Recueil 2016

15 x 21 cm
336 pages, env. 87 illustrations
broché
12 €

 

Advertisements